Ce que pense Neil Patel des droits de label privé et du Duplicate content

J’y vais ou je n’y vais pas ?

Vous vous posez probablement cette question lorsqu’il s’agit de droits de label privé.

Vous hésitez et c’est quelque part normal.

D’un côté, une promesse : Gagner beaucoup de temps sur la préparation du contenu de votre site web.

Vous savez déjà que de votre contenu dépendra votre trafic et vos ventes.

De l’autre, les risques : Vous allez peut être avoir le même contenu que d’autres et vous appréhendez la réaction de Google.

Vous me connaissez, j’essaye toujours d’être le plus objectif et le plus concret possible par rapport à cette question.

Aujourd’hui, ce n’est pas de mon avis dont il s’agit.

Vous l’avez sans doute déjà compris si vous avez fait attention au titre 😊.

Je vous livre l’opinion de Neil Patel par rapport aux droits de label privé.

Stop.

Qui est Neil Patel ?

C’est probablement l’expert monde pour tout ce qui est trafic et référencement.

Je n’exagère même pas.

Il est consultant des plus grandes entreprises, et toutes ces publications sont suivies et scrutées par des milliers de personnes tellement la qualité est au rendez-vous.

Jetez un coup d’œil sur NeilPatel.com. Vous comprendrez à qui nous avons à faire.

J’ai repris aujourd’hui les idées clés que l’on retrouve dans l’article : « 8 Powerful Ways to Monetize a Blog That Generates Under 1,000 Visitors Per Day ».

On peut traduire le titre de cet article par : « 8 techniques puissantes pour monétiser un blog qui génère moins de 1000 visiteurs par jours ».

Une des 8 techniques concerne justement les droits de label privé.

C’est parti.

 

 

Droits de label privé : On parle de quoi au juste ?

Les produits en droits de label privé avaient le vent en poupe sur le marché US il y a quelques années. Ces ressources étaient utilisées par beaucoup de marketeurs/blogueurs. Depuis que Google a sorti le Panda de la boite, tout le monde est devenu hésitant disons 😊

Oui, mais de quoi parle-t-on au juste ?

Demandons l’avis de l’ami Widipedia :

Les droits de label privé (en anglais private label rights ou PLR) est une licence par laquelle l’auteur vend la plupart ou la totalité des droits de propriété intellectuelle de son travail

. La licence est utilisée pour divers produits numériques tels que des articles, des e-books, des logiciels, des présentations de données, etc.

Alors que les licences diffèrent avec chaque auteur et vendeur, le principe de base est que la licence va permettre aux acheteurs de re-libeller le contenu sous leur propre nom de marque. Dans la pratique générale, cela signifie que le produit peut être modifié, vendu, revendu ou proposé dans de nombreux formats différents.

Source : Wikipedia

https://fr.wikipedia.org/wiki/Droits_de_label_priv%C3%A9

OK, mais concrètement c’est quoi les avantages ?

Un peu de patience on y arrive 😊

Pourquoi faire appel aux produits en droits de label privé

Intéressons-nous à présent à l’opinion de Neil.

Créer un infoproduit en partant de 0 est quelque chose de difficile quand on débute, car on n’a pas l’expérience nécessaire.

Pire encore, il se peut que le contenu ou le produit que vous allez préparer ne trouve pas preneur.

Les raisons de cette difficulté ou de cet échec sont nombreuses. Pour réussir :

  • Vous devez être expert de votre niche.
  • Vous devez passer beaucoup de temps à faire des recherches pour bien comprendre comment fonctionne votre thématique.
  • Vous devez créer le produit par vous-même (que ce soit un e-book, ou un outil).
  • Vous devez mettre en place un site web qui ait l’air pro.
  • Vous devez savoir écrire une lettre de vente.

Le problème ne réside pas dans la difficulté des tâches que l’on vient de voir.

Le problème réside dans le temps dont vous disposez pour pouvoir apprendre à les mettre en place convenablement !

Avec les produits en droits de label privé vous n’avez plus besoin de tout ça !

Vous disposez d’une base sur laquelle vous appuyer pour lancer votre projet et vos produits.

Ce gain en temps et en expertise est capital ! Avec les droits de label privé, vous aurez entre vos mains :

  1. Des articles pour alimenter votre blog sur la durée.
  2. Des articles à échanger avec d’autres bloggeurs.
  3. De contenu pour alimenter votre newsletter
  4. D’e-books à offrir ou vendre.

Le gain de temps sur la préparation de contenu est énorme. L’impact en termes d’acquisition de trafic et de conversion peut être important si… vous déjouez quelques petits pièges.

Je le répète. Une fois ce contenu entre vos mains il vous appartient. Vous pouvez donc en faire ce que bon vous semble.

Cela signifie que :

  • Vous pouvez modifier ou pas le contenu.
  • Vous pouvez vous l’approprier et y mettre votre nom.

Tout ceci est bien beau dans la théorie, mais dans la pratique ça se passe comment ?

 

Comment utiliser les produits en droits de label privé pour un maximum d’impact

Je ne vais pas creuser cette partie ici, mais sachez qu’il existe de nombreuses manières d’utiliser les produits en droits de label privé.

Je livre tout dans cet article publié chez Kevin Jourdan :

Comment accélérer la production de contenus pour ton site grâce aux Droits de Label Privé

 

Je vous livre de nouveau les messages clés que l’on trouve dans l’article de Neil :

 

La fainéantise est LE péché capital qui tue les blogueurs. La majorité des blogueurs sont trop fainéants pour monétiser leurs produits en droits de label privé. Ils se contentent de faire du copier-coller directement sur leurs blogs. Même s’ils utilisent un e-book, ils ne le modifient pas.

Ne reprenez pas le contenu en droits de label privé directement. Vous devez modifier au moins 30 à 40 % du contenu pour le rendre unique.

– Vous pouvez utiliser les informations qui se trouvent dans des produits en droits de label privé pour compiler un e-book. Cet e-book pourrait être offert aux visiteurs pour encourager leur inscription à votre newsletter.

– Pour développer votre réputation, vous ne devez pas uniquement publier du contenu en droits de label privé. Développez également du nouveau contenu.

 

Comment bien choisir son contenu en droits de label privé

Tous les produits en droits de label privé ne se valent pas.

Les critères ci-dessous, doivent être pris en considération selon Neil avant de se lancer :

  • Le contenu doit idéalement avoir été développé récemment.
  • Il doit être écrit par des auteurs fiables.
  • Idéalement, ce contenu doit être en circulation limité.

Petit tuyau : la Caverne DLP est un site qui a moins de deux ans. Le contenu n’est donc pas trop rependu sur le web. 😉

 

Droits de label privé et duplicate content

Je suis sûre que vous avez la question dans un coin de votre tête.

C’est une très bonne question.

Dans cette vidéo que je vous recommande de regarder, Neil Patel traite spécifiquement de Duplicate content.

Il explique clairement qu’il n’y a pas de risque de sanction si l’on publie un contenu qui existe déjà.

Je vous invite à lire cet article :

Droits de Label Privé et Duplicate Content : faut-il avoir peur ?

Je traite ce sujet de manière beaucoup plus détaillée.

Si vous manquez de temps pour le lire, voici les idées clés :

  • 30 à 40 % du web est duplicate content ! Cela peut concerner des paragraphes dans des articles ou des pages en entier.
  • Les sites web ne sont pas sanctionnés an cas de duplicate content !
  • Google en effet sait reconnaitre l’article paru en premier et donnera en quelque sorte une « prime » au premier article en termes de référencement.
  • Google sanctionne les publications multiples sur un même site, ou des campagnes agressives de partage de contenu sur le web. Vous n’êtes pas dans ce cas de figure.

Ouf !

Le risque de pénalité de Google est donc écarté.

Il y a mieux.

Si vous adaptez le contenu en droits de label privé, vous pouvez au contraire avoir un impact positif sur le référencement !

Je vous invite à consulter cet article pour comprendre comment y parvenir. Comment enfin obtenir du trafic grace aux doirts de label privé.

Que faut-il garder de cet article, mais surtout que faut-il faire après l’avoir lu :

Il y a pas mal de choses à retenir de Neil Patel.

Petit récapitulatif :

  1. Oui, les droits de label privé peuvent être utilisés pour monétiser un site.
  2. Non, il n’y pas de risque en de pénalités Google si vous publiez déjà un contenu qui existe déjà.
  3. Prenez le temps de bien choisir le contenu en droits de label privé dont vous avez besoin en vérifiant la source.
  4. Ne soyez pas fainéant. Vous devez modifier une partie du contenu en droits de label privé pour avoir :
    • Un impact direct sur vos lecteurs.
    • Un impact indirect en termes de référencement.
  5. Utilisez les e-books en DLP pour convertir vos visiteurs en abonnés.

Je vous recommande pour ma part de jeter un coup d’œil à la boutique de la Caverne, ou ailleurs sur le web. Donnez-vous les moyens de booster votre blog.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me contacter par email ou en laissant un commentaire.

Bon courage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *